L'avenir de l'exploration spatiale : au-delà de la Station spatiale internationale

Les agences spatiales du monde entier se penchent sur l'avenir de l'espace lointain, au-delà de la Station spatiale internationale. Le Canada s'est engagé à participer aux efforts internationaux visant à mener l'humanité plus loin dans le Système solaire.

Propulser le Canada encore plus loin

L'Agence spatiale canadienne (ASC) collabore étroitement avec des partenaires nationaux et étrangers pour écrire une nouvelle page de l'histoire de l'exploration spatiale : les missions habitées dans l'espace lointain, comme sur la Lune ou sur Mars.

Ces missions audacieuses présenteront des difficultés plus importantes que dans le cas des missions à la Station spatiale internationale, qui n'est qu'à 400 km de la Terre :

Les équipages et les missions dans l'espace lointain devront donc disposer de plus d'indépendance et d'autonomie.

L'ASC se prépare à jouer un rôle possible dans ces futures missions en mettant au point des technologies dans les domaines d'expertise du Canada, comme l'intelligence artificielle, la robotique et les sciences de la santé.

Les robots de l'avenir

Vue d'artiste du « Gateway » lunaire en orbite autour de la Lune. (Source : NASA.)

Les préparatifs sont commencés dans le monde entier pour construire le « Gateway » lunaire , une station spatiale en orbite autour de la Lune, qui servira de tremplin pour l’exploration spatiale dans l’espace lointain.

Des robots perfectionnés capables de fonctionner en autonomie seront essentiels au succès de cette mission.

L'ASC travaille actuellement à doter d'intelligence artificielle les robots canadiens actuels de la Station spatiale internationale, et se prépare pour la prochaine génération de robots qui pourront exécuter des tâches dans des environnements encore plus difficiles.

Le Canada est un chef de file mondial de la robotique spatiale. Il sera donc bien positionné pour fournir un système robotisé autonome de pointe au « Gateway » lunaire.

Technologies novatrices en santé

L'ancien astronaute de l'Agence spatiale canadienne Robert Thirsk livre ses impressions sur l'avenir des soins médicaux dans l'espace. (Source : Agence spatiale canadienne.)

Les expériences en cours à bord de la Station soutenues par l'ASC visent à déterminer et à atténuer les effets de l'espace sur la santé des astronautes pour que les vols spatiaux soient sûrs.

Le bien-être des équipages est essentiel au succès des missions de longue durée dans l'espace lointain. Loin de la Terre, les appareils médicaux et les technologies de soutien médical dotés d'intelligence artificielle pourraient accroitre l'autonomie des astronautes sur le plan médical.

L'ASC a accordé plusieurs contrats à des acteurs du milieu canadien de la santé pour évaluer les capacités technologiques actuelles et établir un plan visant à mettre au point l'équipement médical afin de permettre aux futurs équipages de faire ce qui suit en autonomie :

Poursuivez l'exploration

Date de modification :