La station spatiale lunaire Gateway

La station spatiale lunaire Gateway est la prochaine grande mission internationale d'exploration spatiale habitée. Elle est un élément important d'un plan ambitieux de la NASA et des partenaires de la Station spatiale internationale (SSI), dont le Canada, qui vise à envoyer des humains dans l'espace plus loin que jamais auparavant.

Le Canada fournira un système robotisé intelligent, le Canadarm3, au projet de la station Gateway dirigé par les États-Unis.

La station spatiale Gateway

La NASA mène l'initiative visant à mettre une station spatiale en orbite autour de la Lune. Cette nouvelle station spatiale environ cinq fois plus petite que la SSI sera construite, approvisionnée et utilisée en collaboration avec des partenaires du monde entier et du secteur privé.

La station spatiale lunaire Gateway sera :

La station spatiale lunaire complètement assemblée sera formée de modules de recherche scientifique et de modules habitables. Quatre astronautes pourront y vivre et y travailler pendant tout au plus trois mois à la fois. Durant leur mission, ils iront parfois sur la surface de la Lune pour y mener des expériences scientifiques et tester de nouvelles technologies. Un jour, la durée des missions pourrait être prolongée en préparation pour les futures missions dans l'espace lointain.

Il n'y aura pas d'équipage en permanence à bord de la station Gateway, comme c'est le cas à la SSI, mais il y aura une mission habitée au moins une fois par année. Le système robotisé intelligent Canadarm3 en assurera le fonctionnement quand elle sera inhabitée et réalisera notamment des expériences scientifiques à bord de la station.

Pour aller jusqu'à la Lune, il faut un lanceur puissant capable d'échapper à la forte attraction gravitationnelle de la Terre. Il faudra plusieurs jours pour se rendre. La NASA a conçu un nouveau lanceur – le Space Launch System – pour transporter jusqu'à quatre astronautes près de la Lune. (Source : NASA.)

Dates

Comme dans le cas de la SSI, la station Gateway sera assemblée un module à la fois. Des lanceurs de la NASA et du secteur privé seront utilisés.

Les deux premiers modules, le Power and Propulsion Element (PPE, élément d'alimentation et de propulsion) et l'Habitation and Logistics Outpost (HALO, avant-poste d'habitation et de logistique), seront lancés en même temps en 2023. D'autres modules seront ajoutés par la suite.

La station spatiale lunaire devrait permettre la réalisation d'expériences scientifiques et de démonstrations technologiques d'ici .

Pourquoi aller en orbite autour de la Lune?

En nous rendant près de la Lune, nous pouvons nous préparer aux missions habitées dans l'espace lointain, comme sur Mars.

La construction d'une station spatiale lunaire permet :

Pleine lune dans les nuages

Une vue prenante de la pleine lune vue de la Station spatiale Internationale. (Source : NASA.)

Poursuivez l'exploration

Date de modification :